Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2014 5 17 /01 /janvier /2014 08:23

« Mon rôle, c’est de poser les questions qui fâchent, si possible sans fâcher, même si je sais que certaines batailles sont perdues d’avance ». : Antoine Garapon , magistrat.

------------------------------------------------------------------------

Chers lectrices et lecteurs, bonjour !

Dans un article précédent je vous ai communiqué en fichiers joints, trois articles d'actualité puisque dans moins de deux mois nous allons passer aux urnes pour élire nos conseillers municipaux.

Je vous avais annoncé que j'en dirais quelques mots au vu de ce que je peux observer dans ma propre commune, par rapport aux contacts que je peux avoir avec d'autres maires et de ce que je peux aussi en lire ou entendre sur divers médias.

Je reprends quelques éléments :

70 % des maires devraient se représenter lors des élections municipales de 2014, selon plusieurs études publiées cette année. Ils sont 68 % dans les communes de moins de 2000 habitants. En effet 'Plus elles sont petites, plus l’intention des maires de se représenter faiblit.'

Nous faisons donc partie des 32% des communes de moins de 2000 habitants où le maire sortant ne se représente pas.

« Le mandat de maire devenant plus technique et plus contraignant, il y a eu une forme de sélection naturelle, avance comme hypothèse Jérôme Fourquet, directeur adjoint de l’Ifop. Ceux qui sont restés constituent le noyau dur, soit parce qu’ils se sont professionnalisés, soit parce que ce sont des passionnés dévoués à l’intérêt général », estime-t-il.

On dira que la situation est tout à fait différente dans une commune de moins de 300 habitants. Certes mais il n'en demeure pas moins que les secteurs d'interventions sont multiples et qu'on ne peut pas demander au maire et aux conseillers de tout savoir. C'est malheureusement ce que pensent bon nombre de citoyens. La formation se fait souvent sur le tas. Le recours à une formation extérieure n'est pas utilisée sous prétexte que cela coûte cher ! Villey contrainte de renoncer aujourd'hui à une créance importante, aurait pu payer combien d'heures de formation en contrepartie? Les organismes caritatifs sérieux demandent systématiquement à leur nouveaux bénévoles de suivre un certain nombre de stages de formation. Les structures en place, telles que le Conseil général, la Préfecture, le Percepteur, la Covati et j'en passe sont là pour aider à la décision c'est vrai. Mais de là en être totalement dépendant pour toute chose... Les vues de chacune de ces structures ne coïncident pas forcément avec les besoins réels de la commune. J'y reviendrai sur le sujet de la sécurité de la traversée du village tant sur la RN 959 que la D120.

J'en terminerai là pour aujourd'hui. La campagne électorale est commencée, chacun va pouvoir s'exprimer librement.

À bientôt, à très bientôt ! Pour apporter ma pierre... à ma manière... !

Votre blogueur de service, agitateur d'idées...

Partager cet article

Repost 0

commentaires