Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 18:45

« Mon rôle, c’est de poser les questions qui fâchent, si possible sans fâcher, même si je sais que certaines batailles sont perdues d’avance ». : Antoine Garapon , magistrat

--------------------------------------------------------------------------------------------

Chers lectrices et lecteurs, bonjour !

Dans le cadre de la campagne électorale des MUNICIPALES 2014, je traite dans ce blog d'un certain nombre de sujets évoqués en réunion du Conseil Municipal depuis 2008. Certains ont été simplement évoqués sans décision formelle d'y donner suite, d'autres ont fait l'objet d'une discussion, suivie d'un vote pour exécution ultérieure.

Dans sa séance du 2 juin 2009, le Conseil Municipal en a délibéré. Le compte-rendu en rapporte le texte suivant : « Suite à plusieurs remarques concernant le stationnement anarchiques de véhicules à divers endroits du village, le conseil envisage de délimiter des places de stationnement mieux adaptées ».

Aucune suite n'a été donnée à ce jour. Pourquoi ?

Aujourd'hui, je parlerai donc du stationnement dans l'espace public.

L'espace public appartient-il à tous sans limite de surface occupée et sans limite de temps d'occupation ?

Notre municipalité le sait, puisqu'elle a su en 2009, adresser par courrier recommandé, une injonction de libérer le domaine public de divers objets représentant une surface totale de 1,08 m² en 12 éléments, à l'encontre de l'un des habitants, s'appuyant sur des arguments très spécieux. Pour ceux qui le souhaiteraient, le dossier complet peut leur être remis sur simple demande.

Quel est le rôle de la municipalité en matière de réglementation du stationnement sur l'espace public?

Y-a-t-il des lieux où il serait mieux de ne pas stationner ? D'aucuns se sont émus dans le passé de voir des véhicules garés devant le monument aux Morts par exemple.

Faut-il seulement essayer de réglementer quoi que ce soit ?

Un grand sujet de conflit, de discorde et source d'inégalités immanquablement entre les citoyens. Des maisons n'ont aucun espace pour stationner hors de la rue.

Entrer et sortir d'une cour, d'un garage même, n'est pas toujours des plus aisé pour ceux qui en disposent.

Et c'est tellement plus simple de garer sa voiture dans la rue, prête à partir, sans devoir effectuer un tas d'opérations fastidieuses, ouvrir et fermer une porte de garage, ouvrir et fermer un portail, voire déplacer un second véhicule.

Mais y-a-t-il seulement la place pour toutes les voitures et autres engins à quatre roues de tous les habitants du village dans l'espace public ? À qui peut-on l'interdire ?

En cette période de campagne électorale, ce serait peut-être l'occasion pour les citoyens électeurs contribuables, de s'exprimer sur le sujet selon leur choix. Par ce blog, en interpellant directement les candidats déclarés et non encore déclarés le moment venu et par tout autre moyen.

Bonne lecture, bonne réflexion.

À bientôt, à très bientôt pour un autre sujet d'actualité.

Votre blogueur de service, agitateur d'idées, qui aimerait n'être pas seul à agiter des idées. Il est certain que chacun de ses concitoyens en a plein la tête.

-------------------------------------------------------------------------------

STATISTIQUES DE JANVIER DE VOTRE BLOG PREFERE !

Visiteurs uniques 507 Il y en avait 309 en décembre !

ET EN RAPPEL DEPUIS LA CREATION DU BLOG

Visiteurs uniques : 3114

Partager cet article

Repost 0

commentaires