Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 20:15

« Mon rôle, c’est de poser les questions qui fâchent, si possible sans fâcher, même si je sais que certaines batailles sont perdues d’avance ». : Antoine Garapon , magistrat

« Être citoyen, c'est avoir le droit d'intervenir à tout moment dans la vie locale, le droit d'être pleinement associé aux processus de décision, le droit d'interpeller et d'exiger des élus qu'ils rendent compte »

Extrait de la profession de foi de « Notre liste : une force concrète et dynamique » reçue en mains propres de trois candidats.

Chers lectrices et lecteurs et principalement de Villey sur Tille,

Dans sa séance du 5 mars 2014, le Conseil Municipal a pris une décision importante concernant le prix futur de la redevance d'assainissement.

Ce prix a été déterminé avec les conseils de Monsieur le percepteur. Il a été longuement discuté en séance et a été finalement adopté à l'unanimité sauf erreur de ma part.

La décision est prise valablement, elle pourra être appliquée valablement le moment venu. Chacun comprendra qu'il faut maintenant honorer nos engagements (Emprunt de 500000€ sur 30 ans) et que l'opération doit s'autofinancer par des rentrées liées à l'objet de l'opération, l'assainissement de nos eaux usées.

Quelques chiffres :

Le coût annuel global, emprunt, entretien, gestion etc... est de : 42651€

Les recettes attendues sont calculées sur la base d'une consommation annuelle globale estimée de 9700 mᶾ (baisse anticipée prévisible de la consommation de 10%).

Le coût théorique du mᶾ assaini est donc de : 4,40€ (42651/9700)

En 2013 le prix moyen du mᶾ d'eau potable était de : 1,82€

Ce qui veut dire qu'au total, un mᶾ consommé couterait théoriquement : 6,22€ (4,40+1,82)

Sur les conseils de Monsieur le Percepteur, et la commune a tout à fait le droit de suivre ses recommandations, il a été décidé de suivre un autre mode de calcul qui a sa justification comptable et financière.

Il est établi une part fixe pour chaque branchement de 150€ TTC que l'on consomme 20 mᶾ ou 200 mᶾ 3 d'eau potable. Cette part fixe représente : 36% des charges annuelles. A cette part fixe est ajoutée 2,80€ TTC par mᶾ réellement consommé, qui représente de son côté, 64% des charges annuelles.

C'est là qu'apparaissent de criantes disparités selon la consommation réelle d'eau potable. Moins vous consommez de mᶾ., plus vous payez au mᶾ. Il en est de même actuellement pour l'eau potable compte tenu du montant fixe de l'abonnement. Cela est vrai aussi pour d'autres services.

Pour l'eau potable: vous payez 2,43€ le mᶾ, quand vous consommez 20 mᶾ par an. Vous payez 1,22€ le mᶾ, quand vous consommez 200mᶾ, soit la moitié.

Pour les eaux usées : vous paierez demain 10,30€ le mᶾ , pour 20 mᶾ rejetés par an. Vous paierez 3,55€ le m3 pour 200mᶾ rejetés par an, soit presque le tiers.

Seuls, celles et ceux qui rejetterons environ 100m3 d'eaux usées paieront le juste prix. En dessous, vous paierez plus et parfois nettement plus, au dessus vous paierez un peu moins.

Vous trouverez en document joint le tableau qui m'a permis de vous donner ces chiffres. S'il est erroné, qu'on me le précise et je diffuserai un rectificatif et des excuses.

Quid, du problème de l'utilisation de l'eau de pluie récupérée pour alimenter WC et lave linge par exemple ? Cette eau devenant de l'eau usée, est rejetée dans le réseau mais n'est pas comptabilisée alors que son traitement coûte à la collectivité. Cela a été évoqué et c'est exact ! C'est mon propre cas et je ne l'ai jamais caché. J'ai anticipé cette question et suis capable de produire exactement le nombre de mᶾ puisés dans ma citerne et rejetés dans le réseau d'assainissement collectif.

Suis-je le seul pour qui cela se sait ? Je dois ajouter au moment où, nos 22 candidats évoquent, honnêteté et transparence, que la formule votée le 5 mars, m'est particulièrement favorable en l'état. Mais, la commune a-t-elle, et les moyens, et la volonté politique de vérifier toutes les habitations?

Quelle équité dans cette formule ? À chacune et chacun de se faire une opinion.

À bientôt, à très bientôt pour d'autre sujets. La besace du "pèlerin" commentateur est bien garnie...

Votre blogueur de service, agitateur d'idées, poil à gratter...

Partager cet article

Repost 0

commentaires