Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 17:37

Chers lectrices et lecteurs, bonjour !

A quelques jours de l'été, notre belle mare est déjà complètement à sec.

Il y a quelques jours, trois enfants étaient assis sur le bord, les pieds, hélas, au sec.

L'un deux, une épuisette à la main, essayait de sauver quelques têtards assoiffés.

Comme c'est triste, comme c'est bien triste une mare asséchée.

Heureusement, votre blogueur, pour l'instant, ne reste pas sans atout.

Des idées, il est vrai, diversement appréciées, fusent de partout.

Dans son journal, pas chaque jour mais presque, il trouve inspiration.

La rue, les rencontres, les non-dits, même les refus de salut, en sont occasions.

Puisé dans mon quotidien, les semaines passées. Quelques témoignages à méditer.

De Tunisie, d'un journaliste après la Révolution du jasmin . « Avec la révolution, nous nous sommes enfin, sentis vivants ! Nous pouvons parler politique, critiquer le pouvoir en place ».

D'Ukraine, Andréi Kourkov écrit : « Dans les églises et les monastères où se réfugient les opposants pourchassés, on n'a jamais vu autant de cierges brûler » C'est pour que Dieu voie ce qui se passe en Ukraine »

Je m'essaierai à un parallèle audacieux, intolérable diront certains, mais est-ce si sûr ?

Est-ce faux de dire, d'écrire et je l'écris, qu'ici, dans notre beau village, d'aucun aimerait que se taisent le blogueur et ses commentateurs courageux, que Villey-partage-libre ne publie plus!

Est-ce faux de dire, d'écrire et je l'écris qu'ici, dans note beau village, aucun habitant, ne peut aller dans sa propre église, s'y réfugier dans une grande détresse ou dans une grande joie, et s'y consumer dans la prière. Comment Dieu verra-t-il, d'une certaine manière, ce qui ce passe à Villey?

Une mare asséchée, pourquoi ? Il m'apparaît deux raisons, principalement.

Une étanchéité incertaine, et un tarissement de l'approvisionnement.

Faire taire la parole, c'est aussi assécher la créativité, le partage des idées, et créer de la souffrance.

Laisser fermée une église, c'est aussi emprisonner la plainte, la louange, nier la transcendance.

En ce dimanche soir, bonne lecture et bonne cogitation en attendant quelques gouttes de bonne et bienfaisante pluie, propres à redonner vie à notre mare.

Et, si votre encrier n'est pas, lui aussi asséché, laissez-vous aller à quelque trait de plume...

À bientôt, à très bientôt.

Votre blogueur de service, agitateur d'idées, lanceur d'alerte, poil à gratter.

MARE ASSÉCHÉE- TUNISIE-UKRAINE
MARE ASSÉCHÉE- TUNISIE-UKRAINE

Partager cet article

Repost 0

commentaires