Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 16:50
"JE SUIS KAYLA" MERCI, KAYLA! QUEL EXEMPLE POUR LE SEPTUAGÉNAIRE QUE JE SUIS!

"JE SUIS KAYLA" MERCI, KAYLA! QUEL EXEMPLE POUR LE SEPTUAGÉNAIRE QUE JE SUIS!

Chers  jeunes lectrices et lecteurs, bonjour !
Mais aussi à tous les lectrices et lecteurs... moins jeunes !

En 1947, au sortir de la Guerre, Georges Bernanos écrivait pour les jeunes générations: Il faut se hâter de sauver l’homme, parce que demain il ne sera plus susceptible de l’être, pour la raison qu’il ne voudra plus être sauvé. 
Car  si cette civilisation est folle, elle fait aussi des fous». Aux jeunes de France, il rappelait que leurs camarades allemands avaient abdiqué leur liberté entre les mains d’un tyran: «Ils sont morts pour lui, pour témoigner qu’ils avaient renoncé leur liberté entre ses mains. 
Leur mort n’a pas témoigné pour la liberté, elle a témoigné contre elle[…]. 
L’Allemagne a été corrompue par la civilisation que je dénonce et aucun de nous ne peut être assuré de n’en pas être corrompu à son tour».
On peut renoncer à la liberté, comme on peut abdiquer une valeur spirituelle, qui fait ce que nous sommes, mais qui ne présente pas aux yeux du monde un intérêt marchand ou pragmatique immédiat.

En voyant ce merveilleux visage de Kayla et en lisant la phrase de droite, j'ai pensé  au texte ci-dessous, que j'avais mis de côté il y a quelques temps. Et en ce jour de la saint Valentin, fête des amoureux et Kayla connaissait un amour fort, passionné, engagé bien au delà de l'amour fleur bleue, si sincère soit-il, qu'elle repose en paix près de son Dieu.

J'en reprends quelques élements :

« il ne voudra plus être sauvé » Kayla n'était certainement pas une fille pauvre du Bronx. Belle et sans doute intelligent et instruite, elle n'a pas choisi la carrière et l'argent. Elle a choisi l'humanitaire comme bien d'autres de chez nous. Carrière et argent, n'ont rien d'illégitime certes, mais Kayla a choisi de ne pas s'enfermer dans une bonne petite vie confortable, douillette et hyper cool. Elle s'est  "sauvée" à toutes jambes du cadre où elle aurait dû évoluer, conformément aux schémas, aux canons bien formatés d'aujourd'hui pour une jeune fille de sa "qualité".

« cette civilisation est folle, elle fait aussi des fous » Plus de 1000 jeunes gens de chez nous, se sont enrolés pour tuer, se faire tuer et peut-être rentrer semer la terreur chez eux, chez nous. Le désir parfois profond de partir pour une action humanitaire s'est transformé en action guerrière horrible. Ils sont devenus fous.
La folie de Kayla et de bien d'autres jeunes sont d'un tout autre ordre.

«  il rappelait que leurs camarades allemands avaient abdiqué leur liberté entre les mains d’un tyran »
Il y a bien des manières d'abdiquer sa liberté entre les mains d'un tyran. Les tyrans sont nombreux et multiformes. Les spécialistes de la thérorique savent jouer sur les mots, les formules, les images pour attirer, séduire, endoctriner. La tyranie de la consommation, du pouvoir, du paraître, savent transformer une apparence de bien, d'utile, d'agréable en addiction coûteuse, chronophage,mortifère.

«Ils sont morts pour lui, pour témoigner qu’ils avaient renoncé leur liberté entre ses mains. 

Leur mort n’a pas témoigné pour la liberté, elle a témoigné contre elle[…]. 

Leur mort a témoigné contre la liberté. Leur mort a causé une profonde détresse chez leurs parents, leurs amis, leurs voisins.
La mort de Kayla a témoigné d'une mort, non pas utile, aucune mort n'est utile, mais pleine de sens quand on connaît son action et le sens spirituel qu'elle lui donnait. « Je trouve Dieu dans les yeux de ceux qui souffrent ».

Comment comprendre Kayla, chers jeunes gens ? Personne ne peut répondre à votre place. « J'ai appris qu'en prison, on peut être libre. » A déclaré Kayla à propos d'une véritable prison, sordide sans doute. De la folie, avez-vous le droit de penser et de dire ! Puis-je me permettre de vous inviter à vous poser chacun la question : dans mes prisons virtuelles mais authentiques d'aujourd'hui, que j'ignore certainement, suis-je libre, comblé, heureux ?
Cela ne signifie pas que nous,les moins jeunes ne soyons pas concernés. Nous le sommes, les premiers! Nous avons eu beaucoup de temps pour nous ligaturer de chaînes, parfois même en or massif!

Votre blogueur de service.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

plomberie paris 17/02/2015 12:00

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement