Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 22:12

Retraites   journal La Croix du 19 juin 2017

Je n’adhère pas au point de vue exprimé par M. Christian Besset dans votre courrier des lecteurs sous la rubrique « L’économie française » (La Croix du 7 juin). « Cela fait plus de vingt-cinq ans que je suis à la retraite », écrit-il, se plaignant d’une « baisse importante de (son) pouvoir d’achat, (…) de l’ordre de 15 à 20 % ». Je suis déjà un vieux retraité, comme lui, et je ne crois pas que mon pouvoir d’achat  ait baissé de 15 à 20 %.  Il devrait même s’estimer heureux de percevoir encore sa retraite sans problème, dans une période difficile, avec plus de 10 % de chômeurs, et des jeunes qui ont tant de mal à trouver un emploi sur le marché du travail. (…) On entend parfois les gens dire : « J’ai cotisé, j’y ai droit ! » Tu n’as droit à rien du tout !  Tes cotisations ont servi à payer la retraite de ceux qui s’y trouvaient quand tu étais actif ; ce sont les cotisations des actifs d’aujourd’hui qui financent les versements que tu reçois. Et je ne sais pas comment nos petits enfants parviendront, demain, à financer les retraites des actifs actuels. Alors, retraités, quand nous avons une retraite décente, soyons un peu plus modestes  et moins exigeants, en pensant  à ceux qui nous suivent. Jean Colson (Yvelines

NOTRE RETRAITE... QUI LA PAIE, EN RÉALITÉ?    LE SAVEZ-VOUS?

Le système de retraite français, tel qu'il existe aujourd'hui, s'est mis en place progressivement depuis 1945. Fondé sur la répartition, c'est un système où chaque retraité reçoit une pension qui est proportionnelle au montant des cotisations qu'il a versées au cours de sa carrière. Mais notre système est solidaire : il permet d'ouvrir des droits pour la retraite même quand on n'a pas ou très peu cotisé. 

 Auparavant, à l'exception des fonctionnaires et des salariés de certaines grandes entreprises publiques, l'ensemble de la population n'était pas véritablement couverte. En 1945 a été créé le régime général, pour l'ensemble des salariés du privé.

Partager cet article

Repost 0

commentaires