Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2017 6 08 /07 /juillet /2017 13:26
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....

SIMONE VEIL

MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....

Paysage intérieur La chronique de Geneviève Jurgensen Journal La Croix du 8 juillet 2017

 

Parfois, on apprend par la presse la mort de quelqu’un d’éminent, ou qui fut éminent, et une petite voix reconnaît, pas très fière : « Je ne savais pas qu’il vivait encore. » D’autres fois, on apprend par la presse la mort de quelqu’un d’éminent, ou qui fut éminent, et la même petite voix souffle, naïvement : « Je ne pensais pas qu’il mourrait un jour. » Ceux-là, dont Simone Veil pour beaucoup d’entre nous faisait partie, nous ont habitués à un certain type de présence, de permanence. Comme s’ils appartenaient à notre paysage intérieur, complexe, riche, auquel nous ne prêtons pas attention, sauf certains jours où… il change. Exactement comme le paysage qui nous entoure. Un arbre est tombé, une route secondaire a été coupée, un immeuble est sorti de terre. Nous nous adaptons, mais sans plaisir. Au fond de nous, nous voudrions grandir, mûrir et vieillir, vivre en somme, dans un environnement qui, lui, resterait immuable. Les obsèques de Simone Veil ont lieu au moment même où j’écris ces lignes. J’ai hésité : devais-je demander à la rédaction de La Croix la permission spéciale de rendre mon article plus tard que d’habitude, afin de le rédiger après avoir vu la cérémonie et entendu les hommages ? était-ce exceptionnellement possible de s’organiser en ce sens ? Et puis, je me suis dit qu’écrire pendant les obsèques serait ma façon à moi de porter en terre une femme qui, pour reprendre de mémoire les propos de Jean-Louis Debré sur Europe 1 le jour de sa mort, aura incarné trois événements majeurs du XXe siècle, l’extermination des juifs d’Europe (Jean-Louis Debré a sans doute plutôt dit « la Shoah »), l’émancipation des femmes et la construction de l’Europe. Tout aura été dit sur Simone Veil, et le plus souvent très bien. Pourtant, au risque de lasser, je ressens l’obligation d’une réflexion partagée moi aussi, comme s’il était trop simple d’esquiver l’événement au prétexte qu’on n’a rien à ajouter au propos des autres. Je voudrais d’abord souligner qu’à propos de la légalisation de l’interruption volontaire de grossesse, la formule régulièrement entendue selon laquelle les femmes auraient obtenu, le jour du vote, le droit de « disposer de leur corps » est inexacte et que jamais Simone Veil ne l’a employée. Si l’on en croit les innombrables documents à notre disposition pour retrouver l’esprit dans lequel, ministre de la santé, elle défendit cette loi, il s’agissait d’éviter à des femmes fort nombreuses de courir, du fait de la clandestinité, des risques importants pour elles-mêmes, s’ajoutant évidemment à ceux que dans la détresse elles faisaient courir à l’enfant qu’elles portaient. C’est dans cette réserve et dans cette détermination malgré la réserve, que nous trouvons la possibilité de nous unir autour de Simone Veil, quelles que soient aujourd’hui ou quelles que furent alors nos options et nos convictions personnelles. J’entends à la télévision s’exprimer les deux fils de Simone Veil. Le cercueil recouvert du drapeau tricolore est posé directement sur les pavés, seul au centre de la cour immense des Invalides, heureusement baignée de soleil. Il en va ainsi des obsèques quand ce sont les militaires qui les organisent : tout a un sens d’autant plus fort qu’il est muet. Ainsi le silence de la mort, la lumière de la mort, son mystère, l’espoir qu’elle recèle aussi l’immortalité, dialogue-t-il avec l’amour exprimé par les fils, Jean et Pierre-François, amour d’enfants, amour de vivants, qui lui aussi, cela au moins nous en sommes sûrs, recèle l’immortalité. Simone Veil entrera au Panthéon. Elle y sera près d’une femme qui fit elle aussi partie de ce paysage que j’aurais souhaité immuable, Geneviève de Gaulle-Anthonioz. Toutes deux ont voulu et su donner à une épreuve exceptionnelle une suite concrète, tournée vers l’action tenace en faveur d’une humanité plus unie, soudée même, et plus attentive aux faibles. Une action enrichie non par l’oubli ni peut-être même par le pardon, mais par le souvenir précis, méticuleux, de ce qui fut, car seule la vérité doit servir de référence pour l’avenir. Simone Veil se disait « sans amertume mais sans illusion ». L’une comme l’autre, c’est vrai, freinent ou dévoient l’action. Simone Veil fut arrêtée le lendemain du bac, elle est enterrée le jour des résultats. Aux jeunes bacheliers d’aujourd’hui de veiller sur leur paysage. Qu’ils ne laissent jamais l’amertume l’obscurcir ni l’illusion le distordre.

MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....

LA VIE COMME ELLE VA!

MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....
MEDITATION SPIRITUELLE... QUE DIRE DE SIMONI VEIL.... LA VIE COMME ELLE VA....

Partager cet article

Repost 0

commentaires