Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 17:14

Chers lectrices et lecteurs bonjour!

Je me suis déjà exprimé sur cette question mais je souhaite y revenir car elle est d'importance. La réponse plutôt laconique qui m'a été faite m'a amené à faire part de ma réflexion à notre Conseiller Général Mr Charles Barrière. En effet, mes activités de bénévolat caritatif m'ont fait rencontrer des situations difficiles de personnes logées certes à peu de frais dans des logement dits 'sociaux' de municipalités mais ayant des charges de chauffages importantes. Les logements ne sont pas toujours isolés correctement et le système souvent 'à petit prix' n'est pas adapté. Voire, comme dans notre commune, déresponsabilisant parce que collectif. L'habitant ne peut suivre sa consommation et donc la gérer.

Le débat est ouvert, prenez la parole! La diversité des opinions est toujours supérieure à l'analyse d'un seul forcément partial et incomplet...

Votre blogueur de service.

Vous trouverez ci-après la copie du courrier adressé à Mr Barrière.

Monsieur Charles Barrière, Conseiller Général,

Je vous prie de trouver ci-dessous une copie du courrier que je viens de remettre à l'ensemble des élus que je considère comme collectivement responsables des affaires de la commune. Ils se sont choisis un responsable pour la commune, notre maire. Je ne considère pas pour autant qu'ils sont déchargés de toute responsabilité et que ce soit directement par leur vote ou tacitement par leur silence, l'action ou l'inaction du maire les concerne et en sont comptables devant les citoyens.

Le courrier que je viens d'évoquer porte sur le logement de l'école. D'une part sa gestion se solde au départ du dernier locataire par un passif important et dont le recouvrement confié au percepteur me paraît aléatoire. D'autre part, je m'interroge sur le projet de remise en état par la commune sans le recours à un professionnel. On veut certes économiser les frais d'architecte mais, qui est capable de concevoir une mise à niveau sérieuse au sein du conseil municipal et de suivre professionnellement le travail des entreprises ? La salle municipale par exemple est inchauffable et c'est un gouffre. On a changé les fenêtres du logement de l'école il y a quelques années sans s'occuper des volets anciens de bois que je n'ai jamais vu fermés. N'était-il pas opportun de faire alors une opération globale ? Le système de chauffage partagé avec la classe d'école conduit sans aucun doute à des charges indues pour la collectivité par manque de gestion rigoureuse et cela est vérifiable.

Pour terminer j'ajouterai que dans mon action de bénévolat j'ai à diverses reprises constaté que des communes créent des logements dit sociaux. C'est vrai sans doute pour les loyers couverts en partie par les aides au logement mais les systèmes de chauffage sont souvent énergivores parce que mal adaptés... Ce qui fait que, les assistantes sociales sont amenées à solliciter le Conseil Général et tous les autres organismes publics et caritatifs pour aider au paiement des charges de chauffage.

Le Conseil Général intervient pour subventionner les travaux initiés par les communes et doit encore intervenir pour aider au paiement des charges de chauffage pour les mêmes logements... Il me semble qu'il y a là quelque anomalie.

Je reviendrai sans doute prochainement sur la question de la sécurité de la traversée du village qui n'a trouvé aucune solution efficace dans le système des radars dits 'pédagogiques'. Mes suggestions de contraintes matérielles faites il y a un certain nombre d'années ont été rejetées pour le bénéfice unique de la circulation au détriment de la sécurité. Voyez Is sur Tille qui vient de le faire près de la salle des Capucins !.

Je vous en souhaite bonne lecture et réflexion qui je pense modestement concerne bien des collectivités locales municipales et autres. Il y a de l'argent mais qu'en fait-on ? On fait ceci et cela dans l'efficacité pour répondre à mille besoins réels ou de prestige mais où est l'efficience ? Le développement durable dont on parle et reparle semble bien loin des préoccupations réelles sur le terrain.

Salutations sincères.

Et pour votre plaisir quelques souvenirs d'une escapade en juin....

LOGEMENT ECOLE     Suite...
LOGEMENT ECOLE     Suite...

Partager cet article

Repost 0

commentaires