Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2013 6 20 /07 /juillet /2013 17:17

« Si vous faites quelque chose et que vous voulez que personne ne le sache, peut-être devriez-vous commencer par ne pas le faire. »

Extrait d'un article de Jacques Duquesne à propos « d'Internet à l'heure des grandes écoutes » du lundi 18 juillet 2013. En résumé, toutes vos communications sur Internet se savent au delà de ce que vous pouvez imaginer.

Ces quelques mots m'invitent à vous faire part des réflexions qu'ils m'inspirent localement.

Les habitants de Villey sur Tille sont privés des comptes-rendus des réunions du conseil municipal depuis quelques temps.

Je rappelle qu'à ce jour 18 juillet 2013, il manque depuis le début de l'année 2013 ceux des : 8 janvier ; 23 avril ; 28 mai et 25 juin.

Pourquoi Monsieur le maire, pourquoi Mesdames et Messieurs les conseillers municipaux, en totale opposition avec le code des collectivités locales que je vous ai déjà rappelé, au mépris du rappel récent de Monsieur le Préfet publié sur ce blog et qui a été adressé en copie à Monsieur le maire de Villey, méprisez vous à ce point vos concitoyens que vous ne jugiez pas utile de les informer de vos travaux ?

Alors pour paraphraser Jacques Dusquene, peut-être auriez-vous dû commencer par ne pas faire ces quatre réunions puisque vous voulez que personne ne sache ce qui s'est dit ? Et par extensions, peut-être auriez-vous dû commencer par ne pas vous présenter à l'élection de 2008 puisque vous voulez que personne ne sache ce que vous faites de votre mandat issu du peuple!

Mesdames, messieurs les conseillers municipaux, les citoyens vous ont élus en 2008, vous avez choisi votre représentant parmi vous, le maire de la commune. Le maire a ses responsabilités en ayant reçu de vous-mêmes ses pouvoirs mais vous avez les vôtres et êtes responsables collectivement de ce qui ce fait ou ne se fait pas.

Abraham Lincoln écrivait : « C'est en gardant le silence, alors qu'ils devraient protester, que les hommes deviennent des lâches. » (Article Blog du 7 mai 2013)

Mesdames, messieurs les conseillers municipaux, je ne comprends pas votre silence et votre passivité devant cet état de fait et j'appelle tous les citoyens à protester énergiquement devant une attitude plus que surprenante de notre premier magistrat. Il est vrai que malgré une décision positive à mon égard de la CADA en 2010 (La commission d'accès aux documents administratifs ) concernant la délivrance obligatoire de documents au citoyen qui le demande, Monsieur le premier magistrat s'est enfermé dans un refus en indiquant qu'il attendait que je saisisse le Tribunal Administratif. Ce à quoi j'ai répondu que je ne le ferais pas !

Une toute dernière chose, le scandale vient de ceux le créent et non de ceux qui le dénoncent !

Il va de soi que parallèlement à cet article j'adresse un nouveau courrier à Mr le Préfet en lui demandant de faire exécuter le code des communes en cours.

Chers lectrices et chers lecteurs, bonne lecture et faites selon votre conscience.

Votre blogeur de service.

Prochain article : Le logement de l'école : passif certain à ce jour et avenir incertain...

Partager cet article

Repost 0

commentaires