Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 septembre 2017 7 03 /09 /septembre /2017 18:04
BULLETIN PAROISSIAL IS-GRANCEY DE SEPTEMBRE 2017
BULLETIN PAROISSIAL IS-GRANCEY DE SEPTEMBRE 2017
BULLETIN PAROISSIAL IS-GRANCEY DE SEPTEMBRE 2017
BULLETIN PAROISSIAL IS-GRANCEY DE SEPTEMBRE 2017
BULLETIN PAROISSIAL IS-GRANCEY DE SEPTEMBRE 2017
BULLETIN PAROISSIAL IS-GRANCEY DE SEPTEMBRE 2017
BULLETIN PAROISSIAL IS-GRANCEY DE SEPTEMBRE 2017
BULLETIN PAROISSIAL IS-GRANCEY DE SEPTEMBRE 2017
BULLETIN PAROISSIAL IS-GRANCEY DE SEPTEMBRE 2017
BULLETIN PAROISSIAL IS-GRANCEY DE SEPTEMBRE 2017
BULLETIN PAROISSIAL IS-GRANCEY DE SEPTEMBRE 2017
BULLETIN PAROISSIAL IS-GRANCEY DE SEPTEMBRE 2017
BULLETIN PAROISSIAL IS-GRANCEY DE SEPTEMBRE 2017
BULLETIN PAROISSIAL IS-GRANCEY DE SEPTEMBRE 2017
BULLETIN PAROISSIAL IS-GRANCEY DE SEPTEMBRE 2017
BULLETIN PAROISSIAL IS-GRANCEY DE SEPTEMBRE 2017
BULLETIN PAROISSIAL IS-GRANCEY DE SEPTEMBRE 2017
Repost 0
28 août 2017 1 28 /08 /août /2017 17:50

Mr et Mme Lagneau, s'adressent à Monsieur François SAUVADET, Président du Conseil Départemental...

La municipalité de Villey ne va-t-elle pas bientôt faire la une? Une manière comme une autre de se faire connaître! 

Dans quel sens?

LETTRE OUVERTE AUX VILLICUSIENS...COMMENT PEUT-ON EN ARRIVER LÀ?   PHASE N° 3

Monsieur le Président du Conseil Départemental,

 

Nous souhaitons vous informer d’une situation au sujet de laquelle nous vous avions adressé un écrit avec AR, le 28 mars 2016, mais nous doutons aujourd’hui du fait que vous ayez eu seulement connaissance de celle-ci, même si une personne de vos services nous a répondu le 3 juin 2016.

Nous avons acheté, le 17 mars 2015, une maison située au 20 route de Châtillon à Villey sur Tille, qui appartenait précédemment et depuis 1994 à Marie-Claude Ducornet, mère de Gaël Lagneau. La Route de Châtillon porte le nom de RD 959.

La mère de Gaël s’était plainte oralement, à la mairie de Villey, que des infiltrations se produisaient dans sa cave depuis le passage longeant la façade arrière de la maison. En 2006, la commune, après avoir pris attache auprès des services de la voiriea réalisé 2 puisards qui récupèrent les eaux de la voirie pour les rejeter en partie aval de la maison. Il est à préciser que le projet de réalisation des travaux n’a jamais été présenté à Marie-Claude Ducornet et nulle autorisation ne lui a été demandé pour effectuer ceux-ci.

Après être devenus propriétaires, nous avons entrepris une démarche auprès de la Mairie de Villey sur Tille afin de l’informer de la situation et de trouver une solution amiable au problème d’inondations causées par la présence des 2 tubes d’évacuation d’eaux pluviales sur notre terrain, en cas de précipitations notables.

Nous vous avons également écrit et à la Préfecture. Le Conseil Départemental nous a répondu que les eaux communales n’étaient pas de leur gestion et que nous trouverions sans doute une écoute attentive auprès de Madame Bonino, Maire de Villey.

Face à l’impossibilité de trouver une écoute attentive à notre demande, nous avons finalement pris un avocat, Maître Corneloup à Dijon,  en avril 2016 qui a lui aussi entrepris une démarche amiable auprès de la Mairie de Villey. Cette démarche n’ayant pas abouti, notre avocat a saisi le juge du tribunal administratif de Dijon afin qu’il nomme un expert. Celui-ci ayant été nommé, la commune a impliqué le Conseil Départemental, gestionnaire de la voirie.

L’expert est venu sur les lieux le 30 septembre 2016 (en présence des différentes parties et de leurs avocats) et a rendu un pré-rapport le 20 janvier 2017 puis un rapport définitif le 28 février 2017 dans lequel il est écrit : « Le rejet des eaux de la RD 959 sur la propriété des époux Lagneau, ne peuvent être considérés comme des écoulements naturels. […] De par leur origine, ces eaux sont susceptibles de véhiculer tous les produits rencontrés sur les chaussées (hydrocarbures, papiers, mégots, feuilles…) […] L’absence de continuité hydraulique a transformé le terrain des époux Lagneau, en terrain d’expansion de crue. […] Les travaux à envisager pour supprimer le préjudice subis par les époux Lagneau, consisteront à réaliser un collecteur permettant de canaliser les eaux jusqu’à la rivière la Tille. »

Notre avocat a alors fait une démarche de conciliation auprès des avocats de la Commune de Villey et du Conseil Départemental. Celle-ci étant restée sans réponse, il a réitéré sa proposition qui a été rejetée par l’avocat de la Commune et sans réponse pour le Département.

Nous cherchons à vendre cette maison depuis début 2016 et malgré divers potentiels acheteurs fortement intéressés par le bien, celle-ci est invendable en l’état, c’est-à-dire avec le problème d’évacuation des eaux pluviales. En effet, qui peut accepter et tolérer chez lui ce type de situation ?

J’ai eu personnellement l’occasion de vous rencontrer lorsque j’intervenais au Collège de Vitteaux pour y donner des ateliers de théâtre auprès des élèves (je portais alors mon nom de jeune fille : Capon). L’une de vos filles a même participé à l’un des spectacles que j’avais mis en scène et vous m’aviez fait l’honneur de venir y assister avec votre épouse. Je vous avais ensuite rencontré en entretien pour le financement de la mise en place d’un atelier théâtre d’été à Vitteaux.  Vous m’étiez apparu comme un homme intègre, à l’écoute, soucieux du bien-être des citoyens.

Dans la situation que nous décrivons aujourd’hui, je suis très surprise des « réponses » apportées par le Conseil Départemental  à une demande qui est plus que légitime : en l’absence de toute servitude pourquoi aurions-nous à supporter des eaux polluées drainées par une route qui est sous la gestion de votre établissement ?

Sachez que notre avocat va saisir le juge du tribunal administratif au cours de mois de septembre ; sachez que nous restons ouverts pour que la situation trouve une issue au plus vite : tout ceci nous cause beaucoup de désagréments (sur un plan financier et moral).

Sachez également que face à la dénégation de la situation que nous rencontrons auprès des représentants de services publics (Commune de Villey sur Tille et Conseil Départemental), et à l’ignorance de cette situation chez les Villicusiens, nous leur avons adressé une lettre ouverte le 15 août dernier. Afin qu’ils puissent se rendre compte de la situation, nous avons posté sur YOUTUBE une vidéo éloquente du problème et les avons invités à la visionner.

Il va sans dire, Monsieur le Président, que si nous vous avons adressé ce mail, c’est dans l’espoir d’avoir auprès de vous une véritable étude du problème qui pourrait ouvrir à une résolution de problème.

Nous espérons que vous aurez, cette fois, eu connaissance personnellement de tout ceci et que vous prendrez soin de nous répondre.

Dans cette perspective, nous vous proposons d’aller sur le lien youtube suivant : Mon Villey sur Tille https://www.youtube.com/watch?v=1SYDtuyLs2U

 

Bien respectueusement

 

Karine et Gaël Lagneau

LETTRE OUVERTE AUX VILLICUSIENS...COMMENT PEUT-ON EN ARRIVER LÀ?   PHASE N° 3

Il a quelque temps, au sujet d'un courrier personnel déposé par votre blogueur à chaque élu dans sa boîte à lettre personnelle, une élue a pris la parole à la réunion du Conseil municipal suivant pour déclarer que rien ne se faisait, ne se décidait par Madame la maire sans en informer chacun des élus. 

Fort bien! 

Alors, comment, Mesdames Barbé, Dorbe, Guilleminot, Jeannin, Pusceddu; Messieurs Buffet et Dérangère, avez-vous pu unanimement, sans mot dire, rester insensibles à la situation du couple Lagneau?

Un très prochain Conseil municipal traitant de la question sera-t-il convoqué?

Repost 0
28 août 2017 1 28 /08 /août /2017 09:22

Lors de sa randonnée du 23 août 2017 vers la combe Martin, votre blogueur a  été intrigué par des bruits de pelleteuse...  Le sol venait d'être remué à espaces réguliers. Qu'est-ce donc? Il a suivi le cheminement des travaux en cours... 

PROJET EOLIEN, LES CHOSES AVANCENT... VOTRE BLOGUEUR VOUS INFORME...
PROJET EOLIEN, LES CHOSES AVANCENT... VOTRE BLOGUEUR VOUS INFORME...

A  hauteur des Mauritaines, il a rattrapé la pelleteuse et n'a pas manqué de questionner l'opérateur. 

 

PROJET EOLIEN, LES CHOSES AVANCENT... VOTRE BLOGUEUR VOUS INFORME...

Il a donc appris que les éléments d'éoliennes allaient suivre ce tracé à partir des Herbues. Voir l'article du 1er juillet 2017. Il fallait donc connaître la nature du sol pour consolider adéquatement le chemin...

Mais pourquoi donc aménager un chemin si long alors que l'on pourrait accéder aux lieux d'implantation par des voies existantes?

Les autres voies existantes risquaient de ne pas supporter la masse des convois sans leur créer d'importants dommages.

PROJET EOLIEN, LES CHOSES AVANCENT... VOTRE BLOGUEUR VOUS INFORME...
Repost 0
24 août 2017 4 24 /08 /août /2017 18:52
LETTRE OUVERTE AUX VILLICUSIENS...COMMENT PEUT-ON EN ARRIVER LÀ?   PHASE N° 2

DE    "André FAIRISE" <lepelerin2000@orange.fr>

 

A:    "BARRIERE Charles CONSEIL DEPARTEMENTAL" <charles.barriere@wanadoo.fr>

Copie à:  

"DEPUTEE 4° Circonscription Yolaine de COURSON" <yolaine.decourson@assemblee-nationale.fr>

24/08/17 20:51

OBJET: Couple Lagneau désespéré au point de diffuser une lettre ouverte aux habitants de Villey.

 

Bonjour, 

 

J'ai l'honneur de porter à votre connaissance le contenu d'un article publié récemment sur le Blog que j'anime à Villey sur Tille concernant la détresse du couple Lagneau.

A bien lire cette lettre ouverte, on peut comprendre que personne ne peut ou ne veut rien faire pour eux... Il y a pourtant bien une responsabilité quelque part! Ce n'est tout de même pas la victime! 

 

Très respectueusement.

 

André Fairise

3 rue du Château

21120 VILLEY SUR TILLE

 

 

http://villey-sur-tille.partagelibre.over-blog.com/2017/08/lettre-ouverte-aux-villicusiens.incurie.html

Faudra-t-il adresser ce même message au 

 Ministère des Solidarités et de la Santé

à  http://solidarites-sante.gouv.fr/ministere/?

C'est facile! Un clic et s'est fait!

Repost 0
24 août 2017 4 24 /08 /août /2017 16:45

Comme indiqué dans le compte-rendu du Conseil municipal du 11 juillet dernier, Villey remet à la rentrée prochaine de 2018/2019, sa décision de modifier ou non les rythmes scolaires.

On suppose qu'il y a eu concertation au sein du RPI, Crecey-Marey-Villey.

Rythmes scolaires, les familles doivent s’adapter dans l’urgence

Plus d’un tiers des communes ont fait le choix de revenir sur la réforme des rythmes scolaires. Mais les parents, hâtivement consultés, n’ont pas toujours réalisé ce que ce changement impliquait.

 

 

Un article du journal La Croix qui peut intéresser les parents, les élus...

Metz (Moselle) De notre envoyée spéciale

Dans bien des communes, la décision d’un retour aux quatre jours d’école en primaire a été prise tardivement. Fin juin, voire en juillet. Laissant aux familles le temps d’un été pour adapter leur organisation aux nouveaux rythmes. En Moselle, où la majorité des villes et villages ont choisi de revenir sur la réforme Peillon de 2013, les parents sont partagés. Esther, 35 ans, assistante de direction, habitant Woippy, est plutôt satisfaite : ne travaillant pas les mercredis, elle pestait de devoir sortir deux fois dans la matinée avec son fils de 2 ans, pour emmener et aller chercher sa fille de 7 ans. « Ce sera une journée de repos pour tout le monde. » Pour Christelle, une caissière de 36 ans habitant Montigny-lès Metz, la semaine de quatre jours est en revanche synonyme de dépenses supplémentaires. Car désormais, il faudra, le mercredi, payer toute la journée « le centre aéré pour l’aîné de 9 ans et la nounou pour le petit de 4 ans et demi ». À Montoy-Flanville, un autre problème se pose à Jean Guillaume et son ex-épouse, dont les enfants sont en garde alternée : la commune n’a tout simplement rien prévu le mercredi après-midi. « Nous avons été consultés pour indiquer si nous étions pour le retour à la semaine de quatre jours. Nous avons répondu oui, et espérions que ce serait l’occasion de tout repenser. Mais la mairie considère que les parents peuvent se débrouiller le mercredi en se mettant parfois, contre leur gré, au temps partiel à 80 %. Une façon de faire des économies sans se soucier des cas individuels », considèrent-ils. Un peu partout, de nombreuses communes rurales ont décidé de revenir à la semaine de quatre jours, pour des raisons économiques et pratiques. « Un audit a été fait auprès des parents, et je me suis plié à ses conclusions », raconte Laurent, père d’une petite fille scolarisée dans l’école d’Asques (Gironde), qui forme un seul établissement avec celle du village voisin de Saint-Romain-la–Virvée. « On va devoir se réorganiser entre parents pour les transports, mais on n’aura plus besoin d’aller chercher les enfants à l’école le mercredi matin pour les conduire au centre de loisir situé à 6 kilomètres. »

Bernard Fourny, président du Conseil départemental des parents d’élèves des Hautes-Alpes, où le retour à la semaine de quatre jours concernera 78 % des élèves, regrette que ces décisions aient été prises « dans la précipitation ». « Certaines communes, comme Veynes, s’étaient investies dans un projet éducatif global qui va brutalement s’arrêter. Même si les parents ont été consultés, il n’y a pas eu de débats. Et ils n’ont pas toujours mesuré les conséquences que ce changement allait représenter pour certains. » Aurélie Martineau, présidente FCPE du conseil local d’Élancourt (Yvelines), estime que les familles les plus défavorisées risquent d’en pâtir. « Les parents qui ont pris un temps partiel et les mères au foyer sont certes favorables au retour à la semaine de quatre jours, car ils peuvent s’occuper de leurs enfants le mercredi. Leurs petits vont pouvoir continuer à faire du judo ou de la musique… Mais les plus défavorisés vont se retrouver à jouer dans la rue ou à regarder la télé. » De même, indique-t-elle, certaines mamans qui s’étaient remises à travailler à temps complet en 2013 ou 2014, lorsqu’on a introduit les cours du mercredi matin, « vont désormais devoir trouver d’autres solutions ». Dans une étude publiée en avril, les économistes Emma Duchini et Clémentine Van Effenterre ont montré que le changement des rythmes scolaires avaient « permis à un plus grand nombre de femmes de travailler le mercredi, entraînant, en moins de deux ans, une réduction de 15 % de leur différentiel de participation ce jour de la semaine par rapport aux hommes ».

Christine Legrand avec Élise Descamps

Repost 0
22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 18:54

Ce qu'a constaté votre blogueur lors de sa randonnée du 21 août 2017...

L'EAU VA DEVENIR UN BIEN PRECIEUX... QU'ALLONS-NOUS FAIRE?
L'EAU VA DEVENIR UN BIEN PRECIEUX... QU'ALLONS-NOUS FAIRE?
L'EAU VA DEVENIR UN BIEN PRECIEUX... QU'ALLONS-NOUS FAIRE?
L'EAU VA DEVENIR UN BIEN PRECIEUX... QU'ALLONS-NOUS FAIRE?
L'EAU VA DEVENIR UN BIEN PRECIEUX... QU'ALLONS-NOUS FAIRE?
L'EAU VA DEVENIR UN BIEN PRECIEUX... QU'ALLONS-NOUS FAIRE?

Une dizaine de kilomètres en amont, au pont de Villey sur Tille, ce n'est déjà pas brillant!

L'EAU VA DEVENIR UN BIEN PRECIEUX... QU'ALLONS-NOUS FAIRE?
L'EAU VA DEVENIR UN BIEN PRECIEUX... QU'ALLONS-NOUS FAIRE?
L'EAU VA DEVENIR UN BIEN PRECIEUX... QU'ALLONS-NOUS FAIRE?
L'EAU VA DEVENIR UN BIEN PRECIEUX... QU'ALLONS-NOUS FAIRE?

Que faire? Une idée qui a retenu toute l'attention de votre blogueur, lisez ceci!

La Croix du 9 août 2017

Un autre grand moyen d’action repose sur une meilleure utilisation des eaux usées après qu’elles ont été traitées en station d’épuration. Une idée simple, développée en Italie, à Chypre et en Israël, et pourtant taboue en France. « Après avoir dépollué les eaux usées dans les stations d’épuration, pourquoi les rejeter dans les cours d’eau ou la mer et ne pas remettre ces eaux, devenues propres, dans une “économie circulaire” ? », s’interroge Henri Tandonnet. Pourquoi, par exemple, ne pas les utiliser pour irriguer des cultures ou des espaces verts avant, un jour, de les recycler en eau potable ? En Corse, la ville de Bonifacio envisage d’épurer ses eaux usées pour l’arrosage de son golf. Et à Gruissan (Aude), l’Inra est en train de tester cette technique afin d’irriguer les vignes.

Nous avons une station d'épuration qui rejette une eau acceptable pour être rejetée dans la Tille.

Les propriétaires des chènevières voisines utilisent l'eau de la nappe phréatique.

Des chènevières qui pourraient être arrosées par l'eau sortant de la station d'épuration.

N'est-elle pas acceptable pour être rejetée dans la Tille? Alors, où est le problème?

Qui paiera? Bonne question! Réunissons-nous pour en parler!

Combien cela coûtera à chaque jardinier pour puiser demain l'eau de la nappe qui sera descendue de 5 ou 10 mètres, plus peut-être?

Une suggestion en image mais sans le devis!

L'EAU VA DEVENIR UN BIEN PRECIEUX... QU'ALLONS-NOUS FAIRE?

UTOPIE?

 

SANS DOUTE!

 

Pas grave, ce

 

 n'est pas une

 

maladie incurable!

Les villicusiens qui ont 10 ans aujourd'hui penseront certainement différemment en 2040!

 

Mais, il sera peut-être trop tard!

Repost 0
20 août 2017 7 20 /08 /août /2017 08:35
PRIER POUR BARCELONE

https://fr.zenit.org/articles/barcelone-le-pape-francois-condamne-une-offense-tres-grave-au-createur/

PRIER POUR BARCELONE

L’attentat de Barcelone a été une “action tellement inhumaine”, une “violence aveugle” que le pape François dénonce aussi comme une “offense très grave au Créateur”.

Le pape a adressé, par son Secrétaire d’Etat, le cardinal Pietro Parolin, un télégramme au cardinal archevêque de Barcelone Juan José Omella y Omella, après les attentas qui ont frappé la Catalogne, notamment Barcelone et Cambrils, jeudi soir, 17 août 2017.

“Face à la nouvelle du cruel attentat terroriste qui a semé la mort et la douleur sur la Rambla de Barcelone, le pape François désire exprimer ses plus profondes condoléances pour les victimes qui ont perdu la vie dans une action si inhumaine, et il offre ses prières pour leur repos éternel”, dit le télégramme.

Il ajoute: “En ces moments de tristesse et de douleur, il veut faire aussi parvenir son soutien et sa proximité aux nombreux blessés, à leurs familles et à toute la société catalane et espagnole.”

Il dénonce la “violence aveugle”, offense au “Créateur”: “Le pape condamne une fois encore la violence aveugle, qui est une offense gravissime au Créateur.”

Mais le pape encourage aussi la construction de la paix mondiale: “Il élève sa prière au Très-Haut pour qu’il nous aide à continuer de travailler avec détermination à la paix et à la concorde dans le monde.”

Le pape étend la bénédiction apostolique aux victimes, à leurs familles, et au “cher peuple espagnol”.

L’attentat de Barcelone a fait, vers 17h, et selon un bilan encore provisoire, 14 morts et plus d’une centaine de blessés de 35 nationalités dont 30 Français. Un petit garçon australien-britannique, âgé de 7 ans, Julian Alessandro Cadman est recherché: sa maman a été hospitalisée et son papa s’envole pour l’Espagne pour le rechercher.
L’attentat a été suivi, vers minuit, d’une nouvelle attaque à la voiture bélier à Cambrils, sur la côte catalane, à quelque 100 km au sud de Barcelone, faisant un mort et 7 blessés du côté des civils: les 5 assaillants ont été tué lors d’échanges de tirs avec la police.

Les deux attaques ont été précédées, la veille, mercredi 16 août, d’une explosion qui a détruit une maison, à Alcanar, à 170 km au sud de la capitale catalane: peut-être lors de la fabrication d’un engin explosif: les autorités parlent de deux morts et de six blessés.

Dès jeudi soir, le pape avait exprimé sa proximité et il avait assuré de sa prière par une déclaration publiée par le directeur de la Salle de presse du Saint-Siège, Greg Burke.

L’Osservatore Romano du 19 août souligne l’importance de la minute de silence – suivie de 4 minutes d’applaudissement – qui a réuni, autour du roi Philippe VI, les autorités locales et nationales, le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, le président catalan, Carles Puigmont, les citoyens comme les touristes, à midi, Plaza Catalunya, théâtre de l’attaque de jeudi.

Le quotidien du Vatican souligne aussi l’unanimité de la solidarité internationale et spécialement européenne autour de l’Espagne.

Repost 0
16 août 2017 3 16 /08 /août /2017 19:58
LETTRE OUVERTE AUX VILLICUSIENS...COMMENT PEUT-ON EN ARRIVER LÀ?
LETTRE OUVERTE AUX VILLICUSIENS...COMMENT PEUT-ON EN ARRIVER LÀ?
LETTRE OUVERTE AUX VILLICUSIENS...COMMENT PEUT-ON EN ARRIVER LÀ?

Comme chacun des habitants de Villey, votre blogueur a reçu la lettre ouverte de Mr et Mme Lagneau, le 15 août 2017.

Un litige Lagneau a été évoqué lors des questions diverses du 13 mai 2016.

Voir ci-dessous un extrait du compte-rendu et la copie du commentaire de votre blogueur du 19 mai 2016...

 

LETTRE OUVERTE AUX VILLICUSIENS...COMMENT PEUT-ON EN ARRIVER LÀ?

Litige LAGNEAU: On évoque un problème entre LAGNEAU et la commune pour lequel il y a lieu de faire intervenir un avocat. Quel est le problème? Doit-on capter "Radio Chènnevière" ou faire un micro-trottoir pour savoir de quoi il s'agit? La commune est-elle susceptible de devoir passer à la caisse? 

Comment une municipalité responsable peut-elle laisser pourrir une situation au point de contraindre les victimes à procéder de la sorte? Dans l'esprit de votre blogueur, le terme de municipalité comprend naturellement la maire et l'ensemble des élus, tous également responsables. Qu'ils aient en toute connaissance de cause approuvé la décision de ne rien faire ou tacitement en ne s'exprimant pas.

Votre blogueur l'a expérimenté à diverses reprises depuis bien des années pour des choses bien plus simples et de simple bon sens. L'entêtement du pouvoir local, imbu de son statut d'élu de la République, l'a contraint à prendre sa plume et de s'adresser, ici au Conseil départemental, là au Député de la circonscription, au Préfet de la Côte d'or et même au Médiateur de la République.

Le simple bon sens et un vrai souci de servir les administrés selon le droit républicain n'ont pas été au rendez-vous! Nos premiers magistrats "drapés" de leur écharpe, ont pensé naïvement que le simple citoyen importun allait se lasser, faire le dos rond et rentrer dans sa cour en les laissant ainsi que leurs soutiens inconditionnels dans leur douce quiétude cachant à peine une certaine incapacité à gérer des relations bien ordinaires Municipalité/Citoyen...

Il se trouve que notre maire actuelle était présente en 2006 avec souvenons-nous un statut particulier d'adjoint sauf erreur. Elle en a donc une parfaite connaissance. Mais, qui que soient les responsables des travaux de 2006(sorte de cataplasme sur une jambe de bois), c'est bien à ceux d'aujourd'hui de régler l'affaire.

Une affaire qui risque de coûter très très cher aux habitants de Villey.

Il faudra bien que cette eau bien polluée semble-t-il, d'après la vidéo sur Youtube et l'extrait du rapport de l'expert, soit dirigée vers la Tille par une canalisation spéciale à partir des puits perdus.

Quel sera le coût de tels travaux?

Nos anciens concitoyens, contraints et forcés, face aux fins de non recevoir de la mairie de Villey et autres instances citées, ont dû engager une procédure juridique coûteuse sans doute.

La commune de Villey pourrait bien, selon le résultat final de la procédure, devoir rembourser Mr et Mme Lagneau de ces frais avec éventuellement des indemnités de préjudices divers, difficulté à vendre de leur bien entre autres.

Nous ignorons si la vidéo sur Youtube sera visionnée par de nombreuses personnes dans notre canton. Mais quelle que soit son audience, il est à craindre que l'image de notre belle commune de Villey en prenne un coup!

 

En attendant la suite des événements, bonne fin d'été à tous!

 

Et pour terminer vraiment, les statistiques de juillet de votre blog préféré...

LETTRE OUVERTE AUX VILLICUSIENS...COMMENT PEUT-ON EN ARRIVER LÀ?
Repost 0
14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 17:00

Vous avez dans le tableau ci-dessous l'évolution du coût global année après année de l'assainissement collectif de notre village.

Une surprise de taille nous est préparée pour 2017!

Les charges d'exploitation progressent de 38%. Des charges approuvées par l'ensemble du Conseil municipal sans sourciller! Ils ne se sont pas même poser la question de savoir comment le recours à la Saur pour la maintenance allait être financé. On se souviendra que l'opération s'est passée en deux fois et comment dire? Cela est passé comme "une lettre à la Poste!"

Nos élus semblent manifestement fâchés avec les chiffres... Des élus sensés gérer la commune?

En effet, nous passons de 48 457 € à 66 875 € sans qu'on s'inquiète d'équilibrer le budget propre à l'assainissement autrement qu'en allant puiser dans le budget de la commune. Une autre manière de puiser dans la poche de chaque contribuable! 

On peut comprendre d'au démarrage la commune ait contribué à l'équilibre du budget, 30 000€ en 2013 et    22 600€ en 2014.

On nous maintient artificiellement la redevance assainissement à 150€ pour la part fixe et 2.80€ pour la part variable. Mais la réalité est autre!

Pour équilibrer de manière autonome le budget assainissement il aurait fallu en toute transparence et honnêteté, fixer la redevance à 207€ pour la part fixe et 3.80€ pour la part variable.

Pour équilibrer le budget assainissement 2017, on puise sans état d'âme de la part de l'ensemble du Conseil, la modique somme de 11 500€ sur les ressources de la Commune.

Madame la Maire, Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux, qu'allez-vous nous répondre?

Votre blogueur acceptera volontiers que vous lui démontriez ainsi qu'à tous les villicusiens lecteurs que son analyse est erronée. Utilisez votre droit de réponse!

LES FINANCES DE NOTRE COMMUNE EN 2016:ARTICLE N°5  ASSAINISSEMENT COLLECTIF
LES FINANCES DE NOTRE COMMUNE EN 2016:ARTICLE N°5  ASSAINISSEMENT COLLECTIF
LES FINANCES DE NOTRE COMMUNE EN 2016:ARTICLE N°5  ASSAINISSEMENT COLLECTIF
LES FINANCES DE NOTRE COMMUNE EN 2016:ARTICLE N°5  ASSAINISSEMENT COLLECTIF
Repost 0
10 août 2017 4 10 /08 /août /2017 18:51

Notre commune est peu endettée...

Prudence ou grande frilosité voire manque de vision à long terme?

Chacun en tirera sa propre conclusion....

 

Il est vrai que c'est facile à dire quand on n'est pas "AUX AFFAIRES"... Et qu'on y sera jamais! 

 

 

LES FINANCES DE NOTRE COMMUNE EN 2016:ARTICLE N°4  NOS DETTES
LES FINANCES DE NOTRE COMMUNE EN 2016:ARTICLE N°4  NOS DETTES

Pour compléter votre information quelques tableaux du ministère des finances vous permettant de comparer les chiffres de notre village avec la moyenne de la strate de communes dont nous faisons partie de 250 à 500 habitants.

LES FINANCES DE NOTRE COMMUNE EN 2016:ARTICLE N°4  NOS DETTES
LES FINANCES DE NOTRE COMMUNE EN 2016:ARTICLE N°4  NOS DETTES
LES FINANCES DE NOTRE COMMUNE EN 2016:ARTICLE N°4  NOS DETTES
LES FINANCES DE NOTRE COMMUNE EN 2016:ARTICLE N°4  NOS DETTES
LES FINANCES DE NOTRE COMMUNE EN 2016:ARTICLE N°4  NOS DETTES
LES FINANCES DE NOTRE COMMUNE EN 2016:ARTICLE N°4  NOS DETTES
Repost 0