Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 août 2014 4 07 /08 /août /2014 19:33

Chers lectrices et lecteurs, bonjour !

Souvenez-vous, fin juillet, je vous ai livré un fait vécu. L'article était titré "Dire bonjour".

Eh bien, début août, j'ai à vous livrer un autre fait vécu. J'ai découvert que contrairement à ce qui a pu être écrit en pleine campagne municipale, Monsieur "Je sais tout", moi-même en fait, ne sait pas tout !

Lundi matin vers les 11 heures, j'ai appris qu'il y avait une autre manière de dire bonjour à un concitoyen autrement qu'en lui serrant la paluche ! C'est le SALUT RÉPUBLICAIN !

Fichtre ! Me suis-je dit, quésaco ? J'ai interrogé à droite et à gauche amis et connaissances. Personne n'a pu me répondre. Serai-je en relation avec une bande d'ignares ?

Qu'à cela ne tienne, direction, moteur de recherches ! La première définition de Wikipédia m'a d'abord surpris, voyez-vous mêmes !

Le salut républicain fut particulièrement utilisé dans les années 1930, en opposition au bras tendu du salut fasciste. Le bras est plié à la perpendiculaire avec le poing levé.

Mon concitoyen m'ayant déclaré que, compte-tenu que, que et encore que... En fait, d'avoir écrit son nom patronymique sur ce présent blog alors qu'il nétait pas concerné, je l'avais sali. Faut-il qu'à l'avenir, je ne cite une citoyenne mariée uniquement que par son nom patronymique de jeune fille? Donc, de ce fait, il ne pouvait pas répondre de manière habituelle et civile à ma main tendue. Il se bornerait dorénavant à m'adresser seulement un salut républicain !

Poursuivant mes recherches, je tombe sur :

Le président élu François Hollande a adressé dimanche soir à Tulle (Corrèze) un "salut républicain" au président sortant Nicolas Sarkozy, lors de sa première allocution publique depuis son élection en mai 2012.

"J'adresse un salut républicain à Nicolas Sarkozy qui a dirigé la France pendant cinq ans et qui mérite à ce titre tout notre respect", a déclaré le nouveau président de la République, sur la place de la cathédrale de Tulle.

Diable !Fichtre ! Diantre ! À Villey-sur-Tille, petit village bourguignon, est repris, à mon endroit, s'il vous plait, une formule de salut, utilisée par le président de la République lui-même, le SALUT RÉPUBLICAIN !

Fort bien, mais je ne sais toujours pas comment se transmet un salut républicain. Est-ce le geste particulier, des années 30 ? Cela m'étonnerait ! La formule de la IIIe République ? « -Salut ! - Et fraternité ! -La République ? - Nous appelle ! - Une ? - Et indivisible ! - Démocratique ? -Et sociale ! » J'en doute fort et c'est un peu long ! Mais alors, comment ça se passe ? Si un de mes lecteurs peut éclairer ma lanterne, je l'en remercie.

Que peut encore m'apprendre mon moteur de recherche ? Je tapote « salut républicain, c'est quoi? L'article est trop long pour un copier-coller. Consultez-le, si vous le souhaitez !

http://laplumeapoil.com/2012/06/05/quest-ce-quun-salut-republicain/

J'ai cru comprendre que, finalement, cela révèle sans doute une profonde inimitié de mon concitoyen à mon encontre. Je ne crois pas savoir que la loi l'interdise ! Mais, comme me dit mon "psy", si vous vous exprimez et que quelqu'un prenne mal vos propos, ce n'est pas votre problème, c'est le sien ! J'ai essayé avec mes proches et ce n'est pas aussi simple qu'il le dit. Je ne sais pas comment se passera notre prochaine rencontre , surtout si elle a lieu en public. J'ai déjà connu cette situation mais sans salut du tout, pas même quand j'en prenais l'initiative. J'étais tout simplement comme "invisible". À suivre donc !

À bientôt, à très bientôt.

Votre blogueur de service, agitateur d'idées, lanceur d'alerte, poil à gratter.

SALUT RÉPUBLICAIN ! QUÉSACO ?
Repost 0
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 06:00

Chers lectrices et lecteurs bonjour,

J'ai le plaisir de vous donner l'information mensuelle sur la fréquentation de votre blog préféré... pour le mois de juillet.

Et, aussi, sur la qualité de l'eau que vous buvez, avec laquelle vous vous lavez et faites tellement d'autres choses.

À bientôt, à très bientôt et bon courage à celles et ceux que reprennent le "collier" ce matin.

Votre blogueur de service, agitateur d'idées, lanceur d'alerte, poil à gratter.

STATISTIQUES JUILLET... QUALITÉ EAU VILLEY
STATISTIQUES JUILLET... QUALITÉ EAU VILLEY
STATISTIQUES JUILLET... QUALITÉ EAU VILLEY
Repost 0
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 16:10

Chers lectrices et lecteurs, bonjour!

Votre blogueur ne pensait pas revenir sur le sujet aussi rapidement. Le ciel et les éléments liquides en ont décidé autrement.

Cela confirmerait-il ses craintes et les hypothèses osées de son commentaire précédent?

Images prises sitôt la pluie ayant cessé, à 17h20 ce dimanche 3 août 2014.

Elles parlent d'elle-mêmes..

Alors maintenant, toujours opération légère et peu coûteuse maintenant ou travaux d'infrastructure à la hauteur des événements toujours possible demain ou après?

À nos élus d'en décider, ils en ont le pouvoir. Les moyens ne sont pas là, nous répondra-t-on? Ils le seront bien entendu demain si la nature décide de nous arroser aussi abondamment des heures durant. Il ne faudra pas alors dire, on ne savait pas, on n'imaginait pas que... Des experts de la voirie, hors du secteur marchand des travaux publics ont-il été interrogés es-qualité?

Mesdames, Messieurs les élus, bonne cogitation et bonne décision.

Chers concitoyennes et concitoyens, qu'en dites vous? Commentez l'événement!

À bientôt, à très bientôt.

Votre blogueur de service, agitateur d'idées, lanceur d'alerte, poil à gratter.

J'ajoute que c'est le terme de"lanceur d'alerte" qui est aujourd'hui premier.

RUE DE LA MONTAGNE, APRÈS L'AVERSE...
RUE DE LA MONTAGNE, APRÈS L'AVERSE...
RUE DE LA MONTAGNE, APRÈS L'AVERSE...
RUE DE LA MONTAGNE, APRÈS L'AVERSE...
RUE DE LA MONTAGNE, APRÈS L'AVERSE...
RUE DE LA MONTAGNE, APRÈS L'AVERSE...
RUE DE LA MONTAGNE, APRÈS L'AVERSE...
RUE DE LA MONTAGNE, APRÈS L'AVERSE...
RUE DE LA MONTAGNE, APRÈS L'AVERSE...
RUE DE LA MONTAGNE, APRÈS L'AVERSE...
RUE DE LA MONTAGNE, APRÈS L'AVERSE...
RUE DE LA MONTAGNE, APRÈS L'AVERSE...
RUE DE LA MONTAGNE, APRÈS L'AVERSE...
Repost 0
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 05:41

Chers lectrices et lecteurs, bonjour!

J'ai le plaisir de vous communiquer le compte-rendu du Conseil Municipal du 25 juillet dernier récemment affiché. Ce présent conseil a tout de même accueilli 6 citoyens auditeurs. Faisons en sorte de devoir tenir les réunions dans la salle des fêtes tant nous serons nombreux à nous intéresser à la vie politique de notre village.

Au sujet de cette réunion votre blogueur et néanmoins citoyen, s'exprime sur quelques points.

Rue de la Montagne : Écoulement des eaux de pluie occasionnant des dommages à quelques riverains.

Il a été exposé deux solutions en séance :

  1. Gros travaux avec caniveaux béton et puits perdus représentant un investissement important.

  2. Caniveaux goudronnés et bourrelets de déviation. Nettement moins onéreux.

La deuxième solution choisie peu onéreuse de 1800€ sera-t-elle pérenne? Réglera-t-elle le problème de ruissellement durablement? Ne créera-t-elle pas d'autres nuisances, d'ailleurs évoquées de circulation. Les bourrelets peuvent être la cause d'accidents. Ils risquent de réduire la largeur pratique de la rue. Le panneau prévu dégagera peut-être la commune de sa responsabilité, ce qui n'est pas certain, mais ne serait-il pas préférable de ne pas créer le risque ?

La première solution certes représenterait un gros investissement a-t-il été indiqué. Mais de quel montant? Cela n'a pas été donné. Un investissement pour 30 ans est un investissement durable. Il peut à long terme être moins onéreux pour les contribuables et on n'aura pas à y revenir demain ou après.

Réglementation de la vitesse sur la RD 959.

La commune peut, il me semble, avoir quelques exigences en la matière et "ferrailler dur" s'il le faut pour obtenir des mesures efficaces. Dans son courrier du 20 décembre 2010, le Conseil Général me répondait que l'urbanisation de la DR 959 étant peu dense, il n'y avait donc pas lieu d'envisager...etc, etc. Il n'est rien prévu pour la RD 120 hors le panneau d'interdiction des camions de plus de 19 T. Tout comme pour la RD 959, la RD 120 compte un certain nombre de sorties périlleuses de propriétés en plus d'un établissement scolaire. On peut réglementairement descendre ou monter d'ailleurs la rue du Château à 50 km/h, voire 55 avec la tolérance... A ce propos, je voudrais informer ma concitoyenne et néanmoins ex-première adjointe, qui m'a conseillé de créer une sortie rue de l'Église qu'une estimation approximative a été faite. Il faut compter au bas mot, 15000€ ! La municipalité me subventionnera-t-elle à 80% ?

Le radar pédagogique à l'entrée côté Is-sur-Tille fonctionne à nouveau.

Fort bien mais pour quelle efficacité ? C'est effrayant à quelle vitesse on roule à cet endroit, que ce soit en entrant ou en sortant du village. Radars pédagogiques ou radars démagogiques de bonne conscience?

Un dernier point déjà évoqué mais qu'il faudra bien régler. Les auditeurs ont grand'peine à entendre clairement les débats. Il s'agit d'une réunion publique. Le public ne doit-il pas entendre clairement tout ce qui se dit? Merci Mesdames et Messieurs les élus de faire ce qu'il faut. Nous sommes persuadés que vous aurez à cœur de le faire.

Bonne lecture. Qu'en pensez-vous? Exprimez-vous?

À bientôt, à très bientôt.

Votre blogueur de service, agitateur d'idées, lanceur d'alerte, poil à gratter.

C.R. DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 JUILLET DERNIER
C.R. DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 JUILLET DERNIER
Repost 0
29 juillet 2014 2 29 /07 /juillet /2014 19:21

Dire bonjour est la première chose que l'on fait lorsqu'on rencontre quelqu'un, où que l'on soit sur la planète. Mais dans certains pays, on souhaite bien plus qu'une simple bonne journée.

------------------------------------------------------------------------------------------

Chers lectrices et lecteurs, bonjour ! BON JOUR !

Lundi 28 juillet 2014, votre blogueur, haut perché sur le mur de la rue de l’église, bien en vue de la rue montante du Château, fait l'entretien de ses bacs. Une jeune dame monte cette rue à pied, précédé à quelques mètres d'un jeune enfant à vélo. Il n'est pas possible de ne pas voir ce septuagénaire barbu, osant encore s'adonner à cet exercice que d'aucun jugerait périlleux !

Mais ce n'est pas la question du jour. Généralement, quand j'entends quelque bruit, de pas, de bicyclette, de deux roues à moteur et de tous autres véhicules, je les regarde passer. Peut-être ne devrais-je pas ? Mais c'est ainsi, j'aime voir qui passe. Ce peut-être l'occasion d'échanger quelques mots, les occasions sont si rares.

Tous les candidats aux dernières élections municipales ont évoqué le bien vivre ensemble, la convivialité au sein du village. Qui pourrait être contre ? Mais cela ne se décrète pas. Les manifestations organisées dans ce sens et cela est vrai partout, voient se former des groupes de gens qui s'aiment bien, de voisinage, d'affinités, de responsables locaux, de familles, etc. Quand c'est possible, des tables sont réservées. Tout cela est bel et bon. Le naturel "tribal" fait son œuvre. Mais alors, le quidam, le couple qui arrive au village et compte sur cette manifestation pour faire connaissance avec la communauté, que devient-il ? S'il n'a pas compris et accepté que les choses sont ainsi, il est fort probable qu'il ne reviendra plus.

Pourquoi cette brave dame qui m'est inconnue d'ailleurs, est passée à moins de dix mètres sans jeter un regard ? Que coûte un bonjour ? A sa décharge, j'ai constaté à bien des reprises une absence de salut de personnes connues pourtant. Ce n'est pas forcément un refus, une simple distraction peut arriver à chacun.

J'ose souhaiter que notre ministre de l’Éducation Nationale, quand il aura mis au point son programme d'enseignement de la morale à l'école, remettra à l'ordre du jour cette simple civilité. Et qu'il invitera tous les parents à aller dans le même sens. Passez devant l'école du village à pied aux heures d'entrée et de sortie des classes et vous ferez un constat affligeant très souvent. Je dis très souvent parce que quelques parents ont le sens de l'autre, connu ou inconnu et saluent volontiers. Cela est vrai pour les enfants. Certains saluent systématiquement, d'autres vous ignorent superbement.

Au sein d'un petit village comme le nôtre, croiser quelqu'un sans le saluer, fut-il un inconnu, n'est-ce pas nier son existence ?

Chers lectrices et lecteurs, faites part de votre avis sur la question. Il n'est pas difficile d'être plus positif sans doute. Votre blogueur aimerait que son pessimisme apparent soit corrigé par les uns et les autres au travers de témoignages plus objectifs et encourageants.

À vos claviers, commentez sans modération !

À bientôt, à très bientôt sans doute.

Repost 0
22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 19:32

Chers lectrices et lecteurs, bonjour!

J'ai le plaisir de vous communiquer l'avis de convocation du Conseil Municipal pour le vendredi 25 juillet prochain à 18h15. Je vous rappelle que le précédent Conseil Municipal a eu lieu 20 juin dernier pour la désignation des délégués pour les élections sénatoriales 2014.

Pour mémoire et pour en garder la mémoire, je publie comme promis en même temps le texte de " Notre liste: une force concrète et dynamique", qui vous permet de vous souvenir pourquoi vous avez élu cette liste et permet aux élus de ne point oublier, pourquoi ils ont été... élus. Ainsi publié, ce texte vous permet de reprendre ce qui vous convient en copier-coller pour votre prochain commentaire éventuel.

Dans l'ordre du jour de cette réunion, on trouve un point se rapportant à " Nos principaux projets", à savoir:

Voirie - Rues du village (devis point à temps)

Par ailleurs, vous auriez sans doute aimé avoir une réponse de la municipalité concernant la délégation accordée à Madame la maire, délibération N° 33. Je mène depuis la parution du compte-rendu une enquête auprès d'élus des villages voisins, simples conseillers et maires. Je vous en rendrai compte prochainement si besoin en l'absence de précision et justification. La somme accordée semble à beaucoup "exorbitante" eu égard à la taille de la commune et de son budget.

À bientôt, à très bientôt. À vendredi sans doute pour beaucoup! Soyons curieux! Montrons à nos élus tout l'intérêt que nous portons à leur travail et à leur manière de travailler collectivement.

Votre blogueur de service, agitateur d'idées, lanceur d'alerte, poil à gratter.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Notre liste : une force concrète et dynamique

Composée d'homme et de femmes ' de terrain' , notre équipe mixte s'appuie sur des bases solides : une bonne connaissance de notre village, une expérience des fonctions d'élus, de la disponibilité et des différences(âges, professions, capacités, valeurs...) en sont les atouts non négligeables.

Être citoyen, c'est avoir le droit d'intervenir à tout moment dans la vie locale, le droit d'être pleinement associé aux processus de décision, le droit d'interpeller et d'exiger des élus qu'ils rendent compte. Les propositions contenues dans la présente plaquette sont autant d'engagements que nous avons élaborés et que nous mettrons en œuvre avec vous, sous votre contrôle et votre participation.

Nos principaux projets :

. Rénovation et entretien des bâtiments publics

- Toiture de l'école

- Logement pour location

- Salle des fêtes

- Chapelle

- Réfection du monument aux morts

- Remplacement des chaises de l'église

.Voirie

- Chemin du cimetière

- Rues du village

.Sécurité dans le village

- Limitation de vitesse

- Signalétique

- Aménagement d'aires de stationnements

.Entretien et embellissement du village

- Entretien des espaces verts/ Fleurissement/ Illuminations

- Station d'assainissement gestion

- Gestion des chemins ruraux

.Espace solidarité

- Encourager la participation des citoyennes et citoyens à la vie du village au travers de rencontres, débats, festivités, initiatives locales, réflexions collectives

- Manifestations, animations

- Création d'un site internet

- La solidarité envers les familles et les seniors

.Finance et gestion

- Nos engagements : transparence totale dans la gestion des comptes et du financement des projets de la commune

Ensemble, nous donnerons de notre énergie, nous ferons preuve de courage, de volonté mais nous ne ferons pas de promesses que nous ne pourrons pas tenir.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Valoriser

Informer, s' Investir

Lier, créer des liens

Lucide(rester)

Ecouter, s' Engager, Entretenir

Y 'a plus qu'à nous en laisser l'opportunité !

_________________________________________________

RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25/07/ 2014
Repost 0
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 20:06

QU'Y FAIRE AVEC DES ENFANTS?

Chers lectrices et lecteurs, bonjour!

Comment peuvent se passer des vacances à Villey pour de jeunes enfants chez leurs grands-parents ? Pas de court de tennis, pas de pistes cyclables, pas de piscine, pas de plage, et alors ?

On peut ne pas s'y ennuyer pour autant qu'on veuille bien fournir de petits efforts et se laisser guider ici et là.

De belles balades à vélo (Abigaël est très heureuse d'enfourcher le vélo de sa maman précieusement entretenu depuis 40 ans par papy) sans risque, sont possibles sur les chemins de terre. Vers Marey par exemple. On peut aller jusqu'au pont du village, y faire une pause goûter, y faire une petite trempette. On se sera arrêté à mi-chemin Place Siri. Dans le ruisseau descendant du bois on tentera de construire un barrage précaire qui durera ou ne durera pas...

Les journées très chaudes seront consacrées à jouer sur place à l'ombre, bac à sable, balançoire, dînette dans la cabane du noisetier, quelques échanges de balles au grenier sur la table de ping-pong. On ira jusqu'à s'arroser à coups de timbales d'eau tirées de la citerne.

Une belle et courte balade à pied, toujours demandée par les enfants est celle de la roche de Craa. Du haut de ce promontoire, on y voit "Toute la Bourgogne" ! C'est ce qu'a dit un petit fils à ses parents venus le chercher en fin de vacances. On y voit bien le village de Villey. Je sais que certains parents de Villey n'y ont jamais conduit leurs enfants.

Une promenade journalière plébiscitée aussi, est celle dite " des chèvres ". Chacun aura compris celle de la petite ménagerie des chènevières. Boucs, cheval, âne et même les poules approchent pour recevoir, quelques brins d'herbe, quelques croûtes de pains etc.

À quelques dizaines de kilomètres vers le Nord ou vers le Sud, on pourra offrir aux enfants quelques heures d'émotions, de sensations, de petites peurs vite oubliées dans un parc "Accrobranche". On dit " Arbre en arbre " au Québec.

Bien entendu, on pourra se rendre aux fêtes et spectacles organisés dans le voisinage, cerfs-volants à Til-Châtel, petit train touristique d'Is-sur-Tille et beaucoup d'autres possibilités. Vendredi, les Capucins nous offraient une soirée opéra. Une belle occasion pour initier un enfant à cet art. Raphaël, 10 ans l'a découvert... sans trop d'ennui !

Profitez de cette belle période de repos ou d'activités plus paisibles pour vous essayer à la rédaction d'un article. Le partage est une belle aventure, une manière de créer des liens. Même dans la plus grande imperfection, cela constituera toujours une belle avancée vers le

" Bien-vivre ensemble" évoqué lors de la campagne municipale de mars dernier.

À bientôt, à très bientôt.

Votre blogueur de service, agitateur d'idées, lanceur d'alerte, poil à gratter.

VACANCES A VILLEY, OUI, MAIS QU'Y FAIRE?
VACANCES A VILLEY, OUI, MAIS QU'Y FAIRE?
VACANCES A VILLEY, OUI, MAIS QU'Y FAIRE?
VACANCES A VILLEY, OUI, MAIS QU'Y FAIRE?
VACANCES A VILLEY, OUI, MAIS QU'Y FAIRE?
VACANCES A VILLEY, OUI, MAIS QU'Y FAIRE?
VACANCES A VILLEY, OUI, MAIS QU'Y FAIRE?
Repost 0
12 juillet 2014 6 12 /07 /juillet /2014 05:39

Chers lectrices et lecteurs, bonjour!

Votre blogueur de service est souvent interpellé par ce qu'il peut découvrir dans son quotidien. Il se permet de vous le partager.

Dans le premier document ci-dessous, la jeune fille brésilienne de Salvadore, semble heureuse et insouciante, immergée dans les rubans porte-bonheur. Heureuse et insouciante comme on peut l'être tout à fait naturellement à cet âge.

Lisons et méditons ce que dit : Héraclite d'Ephèse, philosophe grec de la fin du VI siècle av. J.C. Cela peut relativiser l'importance parfois exagérée donnée à nos désirs inassouvis...

Dans le deuxième document, le garçon ne semble pas avoir le choix pour son existence présente.

Il serait sans doute d'accord avec Héraclite, lui qui se conterait certainement qu'un seul de ses vœux soit réalisé, pouvoir aller à l'école !

Bon W.E. du 14 juillet, bon repos à ceux qui attendent encore les vacances, bonnes vacances à ceux qui y sont dèjà.

À bientôt, à très bientôt.

Votre blogueur de service, agitateur d'idées, lanceur d'alerte, poil à gratter.

BRÉSIL... BURKINA-FASO... DEUX ENFANTS....
BRÉSIL... BURKINA-FASO... DEUX ENFANTS....
Repost 0
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 08:49

Chers lectrices et lecteurs, bonjour!

Samedi et dimanche dernier, nous avions deux invitations à nous tourner vers le "Ciel" et le ciel...

La Nuit des églises le samedi soir à Saulx-le-Duc et une manifestation de cerfs-volants à l'aérodrome de Til-Chatel le dimanche.

(Article de La Croix)

Pour la quatrième fois depuis 2011, l'Église catholique de France organise, ce premier week-end de juillet, la Nuit des églises. Dans la nuit du samedi 5 au dimanche 6 juillet, chaque communauté chrétienne volontaire a accueilli toutes les personnes qui souhaitent découvrir les richesses de leur patrimoine de proximité : visites aux chandelles, concerts, chœurs, expositions, installations contemporaines, découvertes de trésors, lectures, méditations… En 2011, 99 églises avaient répondu, 540 en 2012 et 660 l'année dernière. 2013 et 2014 ont encore connu une belle progression.

Samedi soir, la paroisse Is-Grancey a organisé sa première Nuit des église à Saulx-le-Duc. La municipalité a organisé une visite historique et culturelle en première partie de 19h30 à 20h30 avec la participation du premier adjoint et de Jean-Pierre Roussel de la Société d'histoire. Historique de l'église d'abord, et montée vers la butte en s'arrêtant au souterrain venant d'une source et alimentant encore une fontaine. Poursuite de la visite vers l'emplacement de l'ancienne abbatiale. Une statue de vierge noire est placée à l'endroit même du chœur de l'abbatiale. Pour terminer, un effort supplémentaire nous a conduit jusqu'au plateau où était le château fort et sa chapelle qui a été restaurée il y a quelques années.

Retour à l'église ensuite pour un concert donné par le chœur du Vallon. Concert composé de psaumes, hymnes et prières dans une église illuminée de petites bougies tout au long de la nef et dans le chœur.

Dimanche à l'aérodrome de Til-Chatel, tout autre programme tourné aussi vers le ciel...

Vous en jugerez vous-mêmes sur les quelques photos de votre reporter amateur...

Heureux de vous avoir fait partager ces quelques bons moments, votre blogueur de service vous dit, à bientôt, à très bientôt.

CONCERT....ET.... CERFS-VOLANTS.....
CONCERT....ET.... CERFS-VOLANTS.....
CONCERT....ET.... CERFS-VOLANTS.....
CONCERT....ET.... CERFS-VOLANTS.....
CONCERT....ET.... CERFS-VOLANTS.....
Repost 0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 16:07

Chers lectrices et lecteurs, bonjour!

Un peu de méditation...

Un lieu à trouver et, si vous le souhaitez, à visiter à deux pas de chez nous.

La fréquentation de votre blog en juin.

À bientôt, à très bientôt.

Votre blogueur de service, agitateur d'idées, lanceur d'alerte, poil à gratter.

RIZ.....LAVOIR....STATISTIQUES DE JUIN
RIZ.....LAVOIR....STATISTIQUES DE JUIN
RIZ.....LAVOIR....STATISTIQUES DE JUIN
Repost 0